Accueil
titre_edito.gif


Musique humaine ou musique divine ?

Musique humaine ou musique divine ?

 

 

 

Aimez-vous la musique ?

Il est très rare de rencontrer quelqu’un qui soit absolument allergique à l’une ou l’autre forme de cet art.

Qu’elle soit primitive, classique, de jazz, de variétés ou autres, la musique est aujourd’hui omniprésente et envahit toutes les sociétés.

D’ailleurs, dans la nature, tout est musique : les milliers d’espèces d’oiseaux « chantent », le vent produit de fort belles harmonies dans les arbres, les vagues de l’océan rythment le sac et le ressac …. J’ai même écouté les enregistrements troublants qu’un scientifique avait réalisés en captant le « son de l’univers » !

 

Et les paroles ?

La musique peut être un formidable support pour véhiculer un « message » : amour, romantisme, vie quotidienne, ou paroles plus engagées… tant de millions de paroles nous sont transmises à chaque instant par le biais de la musique !

 

Connaissez-vous les Psaumes ?

La Bible contient 150 Psaumes (ou Cantiques), à l’origine destinés à être chantés et dont aujourd’hui il nous reste les paroles.

Et quelles paroles !... Du désespoir à l’espérance, de la plus profonde dépression à l’amour revivifiant, de la maladie sournoise à la santé renouvelée, du doute le plus cruel à la foi la plus conquérante !

Les Psaumes de la Bible contiennent les plus authentiques et les plus belles paroles dont toutes les couches de l’humanité aient besoin.

Lisez simplement une fois le seul Psaume 23 et vous en serez pour toujours convaincu(e).

 

Quantité d’auteurs chrétiens se sont efforcés de transcrire les Psaumes en musique contemporaine, avec souvent beaucoup de bonheur ; qu’ils soient ou non accompagnés d’une mélodie, les Psaumes nous encouragent, nous réconfortent, et nous remplissent d’espérance parce qu’ils sont issus du cœur d’êtres humains comme nous confrontés aux réalités de la vie, mais ayant placé leur foi en Dieu.

 

Jésus Lui-même !

Oui, Jésus Lui-même a chanté des cantiques (qui étaient les Psaumes d’Israël) ; les évangélistes Matthieu et Marc nous le confirment (Matthieu 26.30 et Marc 14.28).

Et nous pouvons le faire aussi : prenons donc connaissance des paroles éternelles du Livre des Psaumes ; laissons-les « chanter » dans notre cœur ; permettons au Saint-Esprit de nous fortifier et d’épanouir notre foi avec la « musique de Dieu ».

Une « musique » aux effets bien plus bénéfiques que tout ce que nous auront écouté ici-bas.

Les paroles et les mélodies de cette terre auront été oubliées depuis longtemps, alors que la Parole Eternelle du Tout-Puissant continuera toujours à apaiser notre esprit et à nous remplir de foi et de joie.

 

Lucien Marzocchi
Le 23/05/2016